Sortir du harcèlement moral

Etre harcelé au quotidien

Important! Le harcèlement moral est un processus qui détruit petit à petit, ce qui en fait un comportement si difficile à détecter et à définir. Nous le subissons dans notre entourage, certains de nos proches peuvent l’exercer contre nous, mais nous l’employons nous-même également, sans nous en rendre compte. Il est possible de sortir de cet enfermement.

Prendre rendez-vous avec Michèle Balmès

Cependant, bien que chaque personne en harcèle toujours une autre à un moment de sa vie, le harcèlement moral ne devient dangereux ou pervers que s’il se répète trop souvent et occasionne de la souffrance.

Sortir du harcèlement moral et consulter

La plupart des personnes qui exerce un harcèlement moral n’en sont pas conscient: il s’en défendent si vous le leur faites remarquer, et sont incapables de se remettre en question. Il y a toujours une bonne justification à leur harcèlement, et s’ils harcèlent, c’est souvent « pour le bien » de la personne harcelée.

30 critères pour évaluer si vous êtes victime

Dans sa façon de discuter, il:

  • crie, vous injurie, vous accuse, vous insulte
  • vous interrompt sans cesse
  • change de discussion dès qu’il est mis en   difficulté
  • n’écoute pas
  • ne répond pas
  • vous reprend en permanence: tout ce que vous dites est sujet à discussion
  • ce qu’il comprend de vos paroles est souvent l’opposé de ce que vous avez dit ou voulu dire

Dans ses gestes, le harceleur:

  • a des gestes menaçants
  • vous barre le passage quand vous voulez sortir d’une discussion
  • peut parfois envoyer valser des objets

Quelque comportements du harceleur

  • il vous humilie, fait des remarques dévalorisantes
  • il fait pression sur vous
  • vous vous retrouvez souvent à culpabiliser
  • les décisions sont souvent prises contre votre gré
  • il ne supporte pas d’avoir tort
  • il dit du mal de vos proches et des gens que vous appréciez
  • tout comme il ment avec facilité, par omission ou parce que ça l’arrange
  • retient certaines informations importantes pour vous
  • il est jaloux et possessif, même si ce n’est pas clairement exprimé
  • c’est peu de le dire: il ne respecte pas ce qui a été décidé
  • tout comme il ne fait pas ce qu’il promet
  • il minimise sa violence ou prétend que s’il est violent, c’est vous qui le poussez à bout, la preuve, et avec les autres il ne l’est pas.
  • il ne vous prend pas au sérieux, conteste vos compétences
  • se décharge facilement de ses responsabilités
  • boit facilement de l’alcool
  • contrôle vos appels téléphoniques
  • il vous menace
  • cela lui arrive régulièrement d’arriver en l’improviste
  • il vous appelle sans cesse au téléphone
  • il sait comment vous contrôler
  • vous met dans l’embarras en public
  • de même qu’il refuse de s’en aller quand vous le lui demandez
  • il conduit imprudemment
  • il vous traite de manière déshonorante et avilissante
  • et peut devenir carrément violent physiquement avec vous

Ce qu’il faut faire

  • noter et cumuler des faits et des preuves
  • faire constater votre état par spécialiste
  • se faire aider sur le plan juridique
  • aller aux prud’hommes
  • prendre contact avec le correctionnel

Certains le subissent-ils et d’autres pas?

Ma réponse est que, dans nombre de cas, la victime est son propre bourreau. Mauvaise nouvelle: ce sont ses propres conflits intérieurs qu’elle met inconsciemment en scène à l’extérieur.
Bonne nouvelle: chaque situation problématique peut devenir pour elle l’occasion de changer. A condition de s’engager dans un travail de fond sur soi.

Car crier à l’injustice ne suffit pas. Si la personne n’a appris qu’à dénoncer son bourreau, elle aura tendance à en chercher un autre, voire à retourner vers le premier aussitôt l’impression de danger estompée.

Pourquoi? Tout simplement parce que sa façon de se protéger est dans la soumission.

Comment sortir de l’emprise du harceleur

Elle doit apprendre à identifier ce rôle particulier, puis à s’en dégager afin d’accéder à la partie d’elle-même qui est restée puissante et saine.

Elle doit prendre conscience du peu de respect qu’elle s’accorde. Réaliser combien peu elle s’autorise à agir selon ses élans véritables, déléguant à un autre le pouvoir de décider ce qui est acceptable ou ne l’est pas. En clair, elle va devoir renforcer l’estime qu’elle se porte. Le processus de changement passe par plusieurs étapes.

Un véritable problème de société?

Marie-France Hirigoyen, psychiatre et psychanalyste décrit, à partir de nombreux témoignages, les différents visages de cette violence perverse. Sous de multiples formes insidieuses et par des sous-entendus perfides, elle réussit à dégrader l’autre. Elle détruit la confiance qu’il se porte sans avoir besoin d’exercer sur lui la moindre agression physique.

Cette persécution psychique est une véritable manipulation morale qui n’est plus cantonnée aux relations privées. Elle est ainsi devenue, au sein de l’entreprise, une méthode banale et efficace pour faire partir ceux que l’on ne veut pas licencier. Au mépris de leurs droits et de leur équilibre psychologique.

Un livre passionnant, qui a l’immense mérite de démontrer que le harcèlement moral n’est possible qu’au prix de la complicité de l’entourage de la victime. Une exhortation donc pour chacun d’entre nous à être plus courageux et à ne pas tolérer au quotidien d’être le spectateur passif d’une telle pratique.

Chronologie d’un harcèlement moral

Harcèlement au travail

Pratiqué dans les entreprises ou dans le couple, ce comportement annihile totalement la personnalité de la victime. Il peut l’entraîner jusqu’à la dépression nerveuse. Aujourd’hui, la justice permet de dédommager les adultes qui l’ont subi dans le cadre professionnel et c’est déjà une grande victoire.

Le harcèlement dans la famille

Mais qu’en est-il pour les enfants qui subissent ce harcèlement infligé par leurs propres parents ? Comment un très jeune esprit peut-il relativiser cet acharnement contre lui et demander de l’aide ?

Comment peut-il même être au courant que ses sévices méritent d’être punis par la loi ? Et quelles sont les conséquences pour cet adulte en devenir ? Comme nous l’explique ce témoignage, il existe des violences qui ne laissent pas de marques visibles et qui ne sont donc pas, pour l’œil et l’esprit d’un enfant, « réelles ».

Maintenant adulte et mère, l’auteur nous raconte son enfance parsemée d’agressions verbales, d’humiliations, de claustration, de privation de nourritures. Nous y voyons la souffrance d’un être qui a vécu l’interdiction d’être reconnue comme celle qu’il faut protéger et non pas comme celle par qui le mal arrive. Un livre marquant qui ne laissera personne indifférent.

Ressources

Sites internet

Il est souvent difficile pour le « harcelé » d’analyser la situation dans laquelle il se trouve, de mettre des mots sur ce qui lui arrive. Quand parle-t-on de harcèlement mora ? Quelques exemples réels

Des livres à lire

Guy Corneau : victime des autres, bourreau de soi-même

Prendre rendrez-vous avec la spécialiste

Nous écrire

(*) obligatoire

Partager