Les enfants hyperactifs

Hyperactivité des enfants

Face à l’hyperactivité et aux troubles déficitaires de l’attention de leurs enfants, de très nombreux parents, dans de très nombreux pays, se voient conseiller d’utiliser la Ritaline.

Chatter en direct avec la spécialiste & Prendre RdV

Qu’est-ce que l’hyperactivité ?

La Ritaline est un psychostimulant

Elle contient des amphétamine et « est utilisée essentiellement dans les cas de troubles du déficit de l’attention sévères- TDA– avec ou sans hyperactivité dans le but de diminuer l’impulsivité de l’enfant ».  (entre 6 an et 18 ans principalement) et de réduire son hyper agitation. On connaît maintenant ses effets secondaires qui perturbent de plus en plus la décision d’appliquer ce traitement. Il en existe plus de 400, en particulier des modifications du caractère et de la personnalité (augmentation de l’agressivité, tics, colère, pensées suicidaires et hallucinations, même si ces dernières ne concerne que 1% de cas). Parmi les effets secondaires sur la santé, on notera les retards de croissance et amaigrissement possibles, qui affolent souvent les parents.

Hyper activité des enfants

Ritaline : pour ou contre ?

Nous avons surfé pour vous sur le web francophone et anglophone pour voir ce qu’il s’y dit. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’on y lit tout et son contraire ! Certains sont des inconditionnels de la Ritaline, d’autres exigent qu’elle soit considérée comme un médicament dangereux… Le sujet est discuté par de nombreux parents sur de non moins nombreux forum. Des rubriques médicales en parlent mais présentent des avis parfois opposés.

Soutien psy pour les familles

Nous ne donnerons pas de conseils, n’étant pas médecins. Nous vous renvoyons plutôt vers quelques sites qui vous montreront des points de vue différents ainsi que des témoignages.

Quoiqu’il en soit, et quelle que soit la conviction que vous allez vous forger à l’aide de ces sites, de vos lectures ou de vos visites médicales, il nous semble important de préciser que l’enfant hyperactif parle très souvent d’une situation et d’une souffrance familiale :
En effet, c’est toute la famille qui soit s’organiser pour que la vie au quotidien soit la plus agréable possible pour chacun de ses membres.

Il faut savoir également que la prise de Ritaline peut engendrer un sentiment de forte culpabilité par le parent qui le donne à son enfant, le renvoyer à un rôle de « mauvais parent » ou de « parent incomplet », et que ces sentiments-là ravivent souvent une douleur ancienne dont il convient de parler. C’est pourquoi, il nous semble toujours bénéfique de faire le point sur les relationsparents- enfants avec un thérapeute ou un conseiller familial afin d’améliorer les relations dans la famille, et parfois aussi dans le couple.

Dans certains cas, ces séances thérapeutiques permettent de ne pas avoir recours à la Ritaline, dans d’autres cas, en parler aidera indéniablement les parents… À aider leurs enfants hyperactifs

Ressources

Des sites Web d’information et des forums parlant de l’hyperactivité

  • De mauvais diagnostics et risques inconsidérés. La lecture des critères du diagnostic du TDAH révèle combien les références psychiatriques utilisées pour traiter les jeunes élèves sont nébuleuses et subjectives ».
  • Le moment est arrivé de se préoccuper de nos enfants traités à la Ritaline : utilisation à long terme de la Ritaline, ses effets secondaires ainsi que les effets négatifs possibles et encore inconnus sur les enfants qui en prennent depuis plusieurs années.
  • Effets indésirables possibles de la Ritaline

Chatter en direct avec la spécialiste & Prendre RdV

Vos témoignage, remarques et questions, ou demande de consultation

(*) obligatoire

Partager