Programmation Neuro Linguistique : la PNL

La Programmation Neuro Linguistique

La Programmation Neuro Linguistique offre une palette de méthodes et d’outils de communication aux personnes qui souhaitent progresser dans leur vie personnelle et professionnelle. Elle ne propose pas d’hypothèse pour expliquer le « pourquoi » des choses: elle se focalise sur le « comment » des processus qui réussissent.

Chatter en direct avec la spécialiste & Prendre RdV

« Les choses ne changent pas. Change ta manière de voir, cela suffit« . Lao Tseu

Que signifie le mot PNL

Programmer le comportement

Programmation : dès notre prime enfance, nous enregistrons des millions d’informations qui programment nos réactions au fil du temps. Tous nos comportements sont le fruit d’un long cheminement inconscient de notre pensée. D’expérience en expérience et de connexion en connexion, nous fabriquons du comportement et une manière de communiquer.

 Neuro : c’est notre cerveau qui est le maître d’oeuvre de cette programmation.

Linguistique : parce que notre façon de communiquer dépend de notre langage qui reflète notre pensée. C’est aussi pourquoi il est vital de communiquer clairement et d’éviter ce qui complique la communication. La gestuelle est aussi un langage et un donc un autre révélateur de nos schémas de pensées.

La PNL part du principe selon lequel nous agissons et réagissons à partir de représentations par définition subjectives que nous nous faisons des événements et des gens. Elle observe le système relationnel que nous adoptons face aux situations. Elle étudie nos acquis intellectuels et émotionnels qui nous viennent par exemple de notre enfance et qui ont modelé notre système de pensées, nos émotions, nos réflexes.

Pour la PNL, c’est en comprenant mieux comment notre cerveau fonctionne et apprend qu’il devient possible de modifier nos comportements.

Bons et les mauvais réflexes

Une histoire d’apprentissage

Lorsque les réflexes sont source de souffrance et de blocage, la PNL propose des techniques permettant de « reprogrammer » ces réflexes. Ainsi, elle se donne pour but :

Les pensées et émotions invalidantes :

Se sentir incompétent : ce sont croyances et des émotions que nous nous disons et qui, petit à petit, à force de répétitions, finissent par nous convaincre de notre incompétence.

Se sentir rejeté : c’est croire que l’on est pas désiré, apprécié, estimé ou aimé. Que notre présence indispose ou provoque carrément une animosité.

Se sentir jugé : c’est croire que l’autre est en train de nous sous évaluer. Cela va provoquer des réactions de défensive qui ensuite engendrent une déconnection avec notre interlocuteur. Ce comportement à un effet d’isolement immédiat et contribue à se couper d’activités sociales pourtant vitales.

Auto sabotage

Attaque : nous attaquons notre entourage
Fuite : nous sommes sous le mode du replis et d’isolement

Reprogrammer un comportement

Des outils de communication

A n’importe quel moment de la vie on peut apprendre à bien communiquer. La PNL donne des outils fantastiques pour sortir de ces enfermements et :

  1. Mieux communiquer et être en amitié avec soi même : car c’est quand nous nous sentons bien que nous allons être porté à être en bonne relation avec notre entourage.
  2. Cesser d’être dans la plainte mais prendre conscience où se situe notre responsabilité dans une situation. Et ici nous devons comprendre la différence entre responsabilité et culpabilité.
  3. Ne plus être uniquement dans les comptes mais activer la recherche de solutions

La PNL peut-elle aider la relation de couple

C’est dans le domaine de la relation de couple que l’on trouve les réflexes les plus toxiques et destructeurs. Et c’est dans la relation à la personne qui partage notre vie que l’on rencontre la plus grande difficulté à changer. Au lieu de parler et de s’écouter, nous allons éviter le conflits ou au contraire attaquer. Nous ne comprenons pas ce qu’il faut faire pour cesser de provoquer toujours les mêmes conflits et modifier notre champs de vision de ce que nous sommes en train de vivre. Voyons avec l’exemple ci-dessous combien il est difficile de travailler sur le changement et la recherche de solution, et avec quelle dextérité nous maintenons le sabotage et l’échec au changement. La question elle-même n’est pas comprise.

=> Question 1 posée à Barbara : que voudrais-tu que Paul change dans son comportement en priorité et donne un exemple dans les détails.
=> Réponse 1 de Barbara : Qu’il soit tout simplement un mari. Un homme qui désire et aime sa femme (manque total de désirs, de gestes, de mots, de sentiments). Un homme qui le lui montre (manque d’initiatives, manque d’admiration, aucune surprises, manque de sensibilité face à toutes les épreuves qu’une femme peut rencontrer. Un homme qui reconnaît ses qualités et ces efforts.Un homme qui aime partager (les joies et les peines, des moments seul avec sa femme). Un homme qui ait le courage de dire clairement les choses à sa mère lorsqu’elle nuit à son couple.

Un exemples? Il y en a tellement… difficile de faire un choix. Il ne rappelle jamais aux enfants que c’est mon anniversaire, il ne prépare rien avec eux, la fête des mères n’en parlons pas, c’est une fête de capitalistes et païenne selon lui.

=> Question 2 : OK, je te propose de travailler cet exemple. Pourrais-tu écrire exactement comment tu voudrais que ce jour anniversaire se passe, avec les détails.
Réponse 2 : je voudrais qu’il se bouge, ça fait des années que je lui dis que j’ai tellement besoin d’attention! C’est pas compliqué! Non, il comprend rien, je vois pas comment il pourrait changer.
=> Question 3 : que faudrait-il lui dire pour l’aider à prendre conscience de l’importance de cette journée pour toi? Comment l’encourager à avoir cette attention.
Réponse 3 : quoi, il faut lui mâcher les mots? Il peut pas trouver tout seul?
=> Question 4 : OK, revenons à ton besoin, comment le décrirais tu? Reste bien sur cela sans dire ce qu’il devrait faire.

Réponse 4 : j’ai besoin que je jour de mon anniversaire soit fêté, que ce soit un moment où mon mari va me donner de m’importance et faire des petites choses qui me le montre. J’ai besoin de faits et je sais ce qui me procure de la joie ce jour là.

=> Question 5 : comment tu visualises cette journée?
Réponse 5 : il m’apporterait mon petite déjeuner au lit, et on resterait a parler tous les deux, j’imagine qu’on ferait l’amour et puis qu’on sortirait faire une ballade. Le soir il aurait préparé un gâteau et mis la table et on partagerait le repas avec les enfants qui m’aurait préparé des petits cadeaux fabriqués eux même ou des dessins.=> Est ce que ce serait OK pour toi de lui parler de tout cela, ou de le lui écrire?
Non c’est trop douloureux, cela me fait trop mal d’avoir attendu depuis tant d’années. Je ne suis pas sure d’y croire encore.
On voit combien la recherche de solution est douloureuse et combien il nous est compliqué de nous visualiser dans une démarche de changement.[/fusion_text]

Que permet la PNL ?

Dans nos rapports avec les autres

Dans notre développement personnel

  • être en contact avec soi-même de façon plus satisfaisante
  • développer plus d’assurance et de confiance en soi
  • acquérir un état d’esprit qui va engendrer les cercles vertueux et donc de mieux réussir au quotidien
  • développer l’utilisation des 5 sens : la PNL s’attache tout particulièrement à étudier l’usage que nous faisons de nos sens. On recherchera chez une personne entre la vue, l’ouïe, l’odorat, le toucher et le goût selon que l’un des 5 sens est dominant. Exemple : décrivons la neige qui tombe sur le visage. La vue et le tourbillon de taches blanches, l’audition et le silence de l’hiver, l’odorat avec l’odeur des sapins humides, le toucher avec la légèreté et la fraîcheur des flocons sur la peau, le goût et celui  légèrement salé de la glace.

Gestion des émotions négatives et trop intenses

En visualisant une situation qui provoque de la souffrance et la voir diminuer
En visualiser avec tous vos sens une situation qui viendrait la remplacer. Faire grandir le ressenti de chacun de ces sens.

Quelques exercices simples à faire

Développer l’observation

On recherchera à déceler tous les petits détails d’une situation ou de la gestuelle et caractéristiques d’une personne. Attention, il ne s’agit pas dans cette première étape d’interpréter, de se demander ce que l’on en pense, de juger et  d’interpréter. L’observation est strictement journalistique (ce que devrait être le vrai journalisme)

Prise de conscience et désactivation conscience d’une émotions

C’est la deuxième étape : on se demandera ce que cette observation nous a laissé comme émotion. Puis on commencera le processus de désactivation de l’émotion et du ressenti que l’on désire libérer. Les clip ci-dessous développe une approche qui associe la relaxation, la respiration et l’ancrage, c’est à dire du lien qu’il y a entre un vécu et l’émotion désagréables.

Un peu d’histoire

La PNL est apparue dans les années 1970, à la suite des recherches des américains John Grinder et Richard Bandler qui imaginaient qu’il était peut-être possible, en suivant et filmant des personnes connues comme des références dans leur domaine de découvrir un mode de fonctionnement commun expliquant leur réussite. Ils découvrent alors que ce qui est le plus important dans la réussite de ces experts n’est pas leur savoir, mais leur savoir-faire : la façon dont ils communiquent et sont arrivés à modéliser un grand nombre de ces comportements d’excellence dans leur relation avec leurs clients.

Ressources

Quelques bons sites web

  • france-pnl.com : une mine d’informations sur la PNL et sur les formations en PNL, pour pnlistes confirmés et débutants. Il intéressera toutes les personnes désireuses d’améliorer leur manière de communiquer et d’évoluer.
  • Institut de formation en PNL. Voir aussi Synergiepnl

Livres à lire

  • La programmation positive (Exercices pratiques) Roger-Luc MARY
  • Maîtriser l’art de la PNL – Comprendre la PNL Catherine CUDICIO
  • Efficace et épanoui par la PNL. Initiation à la PNL René de Lassus Éditions Marabout
  • Apprivoiser son ombre. Le côté mal aimé de soi Jean Monbourquette
  • Le recadrage Transformer la perception de la réalité avec la PNL Richard Bandler. John Grinder Collection Techniques de développement personnel
  • Choisir sa vie Découvrir ses valeurs et ses buts de vie avec la PNL Josiane De Saint Paul Collection Techniques de développement personnel – Faites vous-même votre malheur
  • Comment réussir à échouer Paul Watzlawick Seuil
  • La PNL au quotidien Découvrir ses comportements psychologiques Bernard RAQUIN Collection Pratiques
  • Agir ou subir? Des clefs pour vivre le changement imposé Nelly Bidot – Bernard Morat
  • Livres sur la PNL

Rédigé par Hayat Ngnen & Malka Berneron

Chatter en direct avec la spécialiste & Prendre RdV

Vos témoignage, remarques et questions, ou demande de consultation

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2018-2019
Partager