Sophrologie et Hypnose

Consultations en hypnothérapie et par un sophrologue

 La sophrologie et l’hypnose étudient la modification des états de conscience et des niveaux de vigilance et proposent des moyens de produire ces modifications. Elles sont une aide précieuse pour la santé, la qualité de vie, et l’évolution personnelle. 

Chatter en direct avec la spécialiste & Prendre RdV

La Sophrologie I Pour quoi I Pour qui I HistoireConsulter I L’hypnose I Pour quoi I 1 séance I Histoire I Hypnose ericksonienne I L’EMDR

I. La sophrologie

Qu’est-ce que la sophrologie

C’est un merveilleux antidote pour vous permettre de prendre de la distance, lâcher prise, mais aussi développer vos potentialités, votre créativité, pour lutter contre le stress au quotidien et mieux vous adapter aux réalités quotidiennes. Vous retrouvez calme, confiance, concentration et dynamisme. C’est un véritable art de vivre!

Accompagné d’une alimentation saine, et d’un rythme qui tient compte de votre personnalité, elle vous permettra de retrouver un meilleur sommeil, supprimer les angoisses et gérer les tensions.

Bien dans sa tête, bien dans son corps

Pour rééquilibrer le mental, il faut commencer par enlever les résistances du corps, ces blocages qui sont des réactions à une accumulation de situations stressantes et d’émotions. Pour les identifier, la sophrologie utilise la respiration et la relaxation qui mettent, par la détente, le corps ainsi que l’esprit « au repos ».

Les techniques sophroniques. Elles sont soit passives, et se pratiquent en position assise ou allongée ; elles demandent une grande détente tant mentale que physique,  soit actives : c’est la Relaxation Dynamique, avec la pratique active de mouvements. Elles peuvent également faire appel aux méthodes méditatives. 

Où et quand pratiquer vos exercices

Une heure par semaine, 5 minutes par jour, au réveil, au coucher : pour être efficace, les exercices proposés nécessitent d’être pratiqués avec régularité.

La sophrologie, pour qui

Tout le monde peut en bénéficier : les enfants (dès l’âge de 4 ans) comme les adolescents, les adultes comme les seniors. Pour tous ceux qui veulent faire face aux stress, au quotidien, à la maison, au travail, à l’école.

Dans quels cas

Pour anticiper positivement les situations stressantes

  • Changement de vie personnelle ou professionnelle
  • Compétitions sportives
  • Prise de parole en public
  • Peur – trac – anxiété

Garder la Santé

  • Améliorer son confort de vie
  • Tensions physiques
  • Fatigue
  • Vaincre la douleur par l’hypnose
  • Nervosité
  • Dépression
  • Troubles du sommeil
  • Apprivoiser son poids

Opter pour une vie plus harmonieuse

  • Optimiser sa relation aux autres
  • Gérer les situations de conflit (au bureau – à la maison)

Accroître sa créativité

  • Trouver son mode d’épanouissement
  • Donner plus de sens à sa vie

Assurance et confiance en soi

  • En finir avec la peur de l’échec et le jugement d’autrui 
  • Gérer ses émotions
  • Vaincre sa timidité

Examens sans stress!

Un examen à l’horizon ? Un permis de conduire à passer ? Un oral à préparer ? Un entretien d’embauche à réussir ? Pas de panique : la Sophrologie peut vous aider à vous préparer dans les meilleures conditions de calme et d’efficacité. Vous vous projetterez en toute confiance vers le succès, y compris le jour « J ».

La Sophrologie est une méthode naturelle (elle utilise la Respiration et la Relaxation) visant à l’équilibre entre le mental et le corps pour une meilleure maîtrise de soi, une amélioration de la concentration, de la mémoire. Elle a une action positive sur le plan physique, émotionnel et mental. Elle aide à transformer le stress en vitalité.

Alors si l’heure de l’examen approche et que la tension monte, ne vous laissez pas envahir par le stress et l’angoisse, optez pour la solution qui vous apportera confiance et calme, concentration et dynamisme. Booster ses capacités mentales

  • Optimiser sa gestion mentale : mémoire, concentration
  • Aide à l’apprentissage scolaire
  • Examens 
  • Rééducation du contrôle cérébral
  • Coup de pouce à une mémoire défaillante

Histoire de la sophrologie

Le terme de sophrologie tire son origine du grec ancien- SOS : harmonieux – PHREN : cerveau … la conscience – LOGOS : étude – science. Fondée en 1960 par un psychiatre d’origine colombienne, Alfonso Caycedo, la Sophrologie est « l’étude de la conscience en harmonie ».

Intéressé par les techniques orientales de relaxation, Caycedo s’inspira du yoga, du zen et du bouddhisme, non pas leur connotation mystique ou spirituelle, mais parce que toutes ces pratiques ont en commun la recherche de la maîtrise du corps par l’esprit. Le corps et le mental sont indissociables et s’influencent en permanence. Ainsi, lorsque le mental manifeste certaines difficultés, certains blocages, le physique en subit les conséquences et inversement.

II. Les consultations d’hypnose

L’hypnose n’est pas un état de sommeil, mais un « état modifié de conscience », c’est à dire que c’est à votre subconscient que le thérapeute s’adresse. Les suggestions utilisées lors de l’état hypnotique résultent de la coopération et la volonté du thérapeute et de son patient.

L’hypnose apporte une parfaite détente, permettant d’apprendre à se connecter à soi-même , et à mobiliser ainsi ses propres ressources pour accéder à un changement de comportement tout en étant dans un état de sécurité intérieur. 
Aujourd’hui de nombreux médecins et praticiens y ont recours. L’hypnothérapie vous permet d’éviter les somatisations et les effets négatifs du stress sur votre santé. 

Les applications sont nombreuses

  • le manque de confiance en soi, la timidité
  • les états d’anxiété
  • la préparation à un examen
  • trac et parler en public
  • les phobies
  • un stress post-traumatique
  • la douleur
  • l’insomnie
  • la migraine
  • les problèmes de poids, la boulimie
  • l’amélioration des performances sportives
  • le tabac, etc…
  • la préparation à une intervention chirurgicale ou dentaire
  • Examens sans stress!

Comment se déroule une séance ?

Les séances d’hypnose ne peuvent se dérouler qu’en face à face et ont donc lieu en cabinet. Après un entretien soutenu avec le praticien, (phase de pré-induction) pour mettre en place l’axe de la séance, celui-ci vous invite à vous installer confortablement (en position allongée ou assise).

La phase de détente

Puis, il vous invitera à fixer un point ou fermer les yeux, pour accéder plus aisément à une phase de détente. Guidé par la voix du thérapeute, vous apprendrez à vous concentrer sur certaines zones du corps, c’est la phase d’induction, qui permet de se concentrer sur soi-même, d’accéder à ses ressources.

Une légère somnolence peut s’installer. À l’aide de quelques respirations, le praticien vous aidera à accéder à une relaxation progressive, profonde et apaisante.

La visualisation

Par des images guidées ou des métaphores, l’hypnose induit à votre subconscient un processus de changement visant la croissance personnelle afin qu’il trouve lui-même les solutions à votre problème.

A la fin de la séance, la thérapeute vous amènera progressivement à retrouver un état de vigilance nécessaire à l’actualité et du tonus musculaire nécessaire à l’activité tout en prenant conscience de tout le positif qui vous entoure.

Différences avec l’EMDR

L’EMDR se pratique sur un patient conscient et utilise le mouvement des yeux dans une recherche de désensibilisation et de reprogrammation par le mouvement des yeux. « L’hypnose amène le sujet à un état de conscience second et modifié » et le place dans un rêve éveillé (état de semi-conscience) par l’écoute de la voix du praticien.

L’hypnose est un état mental modifié qui facilite les suggestions et l’accès aux souvenirs pour les travailler ensuite en thérapie. L’EMDR traite le souvenir afin de dissocier l’emotion et l’evenement déclencheur. EMDR et hypnose sont tres différents mais sont complémentaires.

Un peu d’histoire

On peut dire que l’histoire de l’hypnose commence avec l’histoire humaine. Les mystiques hindous, par leur longue pratique de la méditation, ont expérimenté différentes formes d’hypnose, principalement l’auto-hypnose. Avant eux, les Celtes l’utilisaient pour les grandes cérémonies autour des dolmens et des menhirs, comme à Stonehenge. On soupçonne même que les chamanes de la pré-histoire se mettaient en transe pour que la chasse leur soit favorable !

Plus près de notre époque, le Dr Mesmer (1734-1815) affirma qu’il existait un « magnétisme animal », permettant de guérir les personnes plongées dans un baquet. Il eut des résultats extraordinaires, mais fut rejeté par l’Académie des Sciences.

Hyppolyte Bernheim (1837-1919), après avoir étudié de façon très intense avec Liébault, Bernheim  (professeur de clinique ericksonienne à l’université de Nancy) commence lui aussi à utiliser la thérapeutique hypnotique et à noter les avantages qu’elle procure. Il va perfectionner les techniques utilisées par Liébault et créé finalement les « bases scientifiques de l’hypnothérapie moderne« .  Ses travaux vont d’ailleurs marquer la fin du magnétisme animal.

Puis en 1840, avec le médecin écossais, James Braid et le Français Charcot qui rejettent l’idée de fluide et croient en l’existence de modifications fonctionnelles du cerveau provoquée notamment par la parole, permettant une action curative.

L’hypnose ericksonienne – Thérapies brèves

Une forme moderne de l’hypnose est issue des travaux de Milton Erickson (1901-1980), psychiatre américain, qui a passé une partie de sa vie à étudier l’hypnose et son utilisation en psychothérapie. Ses découvertes ont révolutionné la vision moderne de l’hypnose.

L’hypnose ericksonienne réhabilite après tant d’autres (Léon Chertok, Caycedo, etc.) l’hypnose abandonnée par Freud, elle permet des recherches scientifiques, notamment avec l’aide des récentes évolutions en imagerie médicale (IRMf et PetScan).

L’approche innovante en psychothérapie repose sur la conviction que le patient possède en lui les ressources pour répondre de manière appropriée aux situations qu’il rencontre : il s’agit par conséquent d’utiliser ses compétences et ses possibilités d’adaptation personnelles. Atteint de poliomyélite à l’âge de dix-sept ans, Erickson a été une figure emblématique du « guérisseur blessé », expérimentant sur lui-même, lors de sa rééducation, certains phénomènes qu’il met ensuite en application dans l’hypnose thérapeutique. Il est considéré comme le père des thérapies brèves.

Ses travaux ont inspiré plusieurs approches thérapeutiques, dont l’hypnose ericksonienne, la thérapie brève de Palo Alto, la programmation neurolinguistique et diverses autres techniques de traitement.  Parmi ses élèves les plus connus figurent Stephen Gilligan, William O’Hanlon, Stephen Lankton et Jeffrey Zeig.

Chatter en direct avec la spécialiste & Prendre RdV

Nous écrire

(*) obligatoire

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2018
Partager