Utiliser la Gestalt et le psychodrame en thérapie

Vivre l'ici et maintenant et être centré sur ce qu'il se passe en nous

Important! La Gestalt Thérapie appréhende la personnalité d’un individu dans sa totalité, avec ses différences et ses particularismes ; elle visera plutôt son bien-être général que l’analyse et la réparation d’une souffrance. Elle est tournée vers le futur plus qu’elle n’analyse le passé. La Gestalt cherche des solutions créatives et nouvelles destinées à révéler la personne elle-même, en dehors des normes courantes. Elle ne s’intéresse pas aux perturbations du sujet mais aux relations qu’il entretient avec son environnement. C’est une thérapie de la rencontre, de la relation à nous même mais aussi aux autres. 

Chatter en direct avec la spécialiste & Prendre RdV

Le verbe Gestalten signifie « mettre en forme, donner une structure ».
Une thérapie est un « ensemble des techniques permettant d’accompagner une personne vers le bien- être jusqu’à un équilibre physique et psychologique stable et durable ». La Gestalt thérapie serait alors un travail personnel actif visant à entrer en contact avec nous-mêmes et à restructurer notre capacité d’adaptation aux personnes et aux situations.

Particularités de la Gestalt thérapie

Perls, le fondateur, Laura Perls et Paul Goodman valorisaient la prise de conscience de l’expérience actuelle et les émotions qu’elle véhicule. Mais elle observe également ce que le corps exprime au cours de cette expérience. C’est pourquoi  l’expression de sentiments comme la colère, la tristesse ou la joie, la mise en évidence des résistances– peurs, inhibitions, illusions– qui freinent l’épanouissement personnel, seront amplement encouragés.

Perls disait que la Gestalt est une méthode trop bonne pour ne la réserver qu’aux malades et aux marginaux, mais qu’elle était précisément une « thérapie des normaux ».

Plusieurs modes d’expression

Parler au présent

Dire ce qu’il se passe « ici et maintenant » (et donc pas d’analyse poussée du passé, juste une évocation lorsque cela sert la compréhension de qu’il se passe en ce moment, et ici, là où je me trouve).
Accepter comme une réalité les propos du patient, les prendre au sérieux, ne pas minimiser leur impact.

Parler à la 1ère personne

« Je » ceci… Je » cela… C’est bien moi qui pense, qui parle et qui ressens. En séance de Gestalt thérapie, la personne pourra parler des autres, mais en gardant à l’esprit que « c’est elle qui pense que », qu’il lui « semble que », que d’après sa façon de voir les choses, alors…, etc. En d’autres termes, elle apprendra à se souvenir que ce qu’elle voit n’est jamais qu’à travers son filtre, et que les autres perçoivent tout aussi clairement qu’elle, d’autres aspects de l’expérience vécue.

Chercher « comment » et non « pourquoi »

Mettre des mots sur comment je me sens, afin de faire ressortir ces émotions de façon plus précise, de mieux les intégrer et soi, et ainsi, prendre du recul par rapport aux faits. 

Ressources

Vidéos sur la Gestalt

Sites web

  •  Rêves et Gestalt « En Gestalt-thérapie, nous n’interprétons pas les rêves. Au lieu d’analyser, d’autopsier le rêve, nous voulons le ramener à la vie (…) Au lieu de le raconter comme si c’était une histoire passée, mettez-le en action, jouez-le au présent pour qu’il devienne une partie de vous-même, que vous y soyez vraiment impliqué. (Perls et From)

  • La différence homme- femme pour la Gestalt : cerveau féminin et cerveau masculin.
  • Les femmes ont besoin d’être heureuses dans leur relation pour pouvoir s’investir dans leur profession. De même, elles ont besoin d’intimité pour s’épanouir dans leur sexualité. Chez les hommes c’est l’inverse. Serge Ginger

Livres à lire

  • Vouloir sa vie: la Gestalt-thérapie aujourd’hui Gonzague Masquelier Éditions Retz
  • La Gestalt, une thérapie du contact. Serge et Anne GINGER – Éditions Hommes et Groupes
  • La Gestalt thérapie Jean-Marie Robine Éditions Morisset
  • Gestalt-thérapie. La construction du soi Jean-Marie ROBINE
  • Gestalt thérapie Fritz Perls et coll Édition Stanké

Comment fonctionne le psychodrame

Le psychodrame comme thérapie

Le psychodrame analytique fut créé par Moreno dans les années 1920. Il s’agit d’un jeu dramatique qui vise à permettre à certains patients de prendre conscience de leurs difficultés psychologiques et notamment de se délester des émotions trop fortes qui les handicapent et les paralysent.

Chatter en direct avec la spécialiste & Prendre RdV

Définition du psychodrame

C’est une forme de psychothérapie qui utilise le jeu afin de représenter une situation vécue par un des participant. Jouer sur scène, bouger, interagir avec les membres du groupe « permet l’élucidation et le traitement de certains processus psychiques difficilement abordables autrement » (et que ne parviennent pas à régler les autres thérapie ou l’analyse).

Prise de conscience

C’est en particulier la perception de l’entourage et la perception de soi qui vont pouvoir mieux être travaillées, puisque l’on vit ce que l’on ressent, et que le groupe réagit, comme un miroir, à ce que nous sommes en train de vivre pendant le psychodrame.
Ainsi se développe une prise de conscience des rôles que nous jouons dans notre vie avec notre entourage. Le Psychodrame permet de vérifier ce qui est du domaine du fantasme et ce qui est plus probablement la réalité des faits.

Nouveaux champs de vision et énergie

« Le jeu donne aux acteurs la possibilité de restituer l’énergie qu’ils plaçaient jusqu’alors dans l’imaginaire et d’exorciser les mythes qu’ils portaient en eux ».
Dans tous les cas de figure, notre champs de vision va changer pendant que se jouent les différents rôles. Trouver une meilleure façon d’être en relation devient ensuite plus facile.

Comment se déroule un psychodrame

Psychodrame et jeux de rôle

Les jeux de rôle libérateurs

Pour faciliter l’expression, on utilise le renversement des rôles, les jeux en miroir. On met en scène des épisodes de la vie  réelle ou on invente des scènes imaginaires. Plusieurs acteurs ou stagiaires jouent le rôle des différents membres d’une famille ou d’un couple.

Il s’agit alors pour ces derniers de se voir à travers d’autres personnes, ce qui déclenche et libère des émotions dont on avait pas conscience, et parfois les souvenirs oubliés.

Psychodrame individuel, de couple ou de groupe

Il est basé sur la confrontation avec les autres lors des séances: jouer une scène avec quelqu’un permet de prendre conscience combien les émotions et le vécu de chacun est différent pour un même fait. La prise de conscience permet de s’affranchir des comportements sclérosants.

Ressources

Sites & vidéos

Livres à lire

  • Totem et tabou – Freud S (1912-1913) Petite bibliothèque – Payot
  • Psychodrame et psychanalyse. Robinson B. (1998) De Boeck – Université
  • Le psychodrame psychanalytique de groupe Kaës R. et al. (1999) – Dunod
  • L’intérêt du psychodrame analytique. Contribution à une métapsychologie de la technique analytique Jean-Marc DUPEU – Collection le Fil rouge
  • Psychologie des masses et analyses du Moi – Freud S. (1920-1921) – PUF

Vos témoignage, remarques et questions, ou demande de consultation

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2018
Partager