Communiquer avec nos enfants

Communiquer avec nos enfants

Important!Écouter vraiment et communiquer avec nos enfants. Comprendre ce qu’ils veulent dire, ce qu’ils voient avec leurs yeux d’enfant et d’adolescent, et ce qu’ils ressentent. Construire un lien chaleureux et profond. Nos consultants répondent à vos questions.

Chatter en direct avec la spécialiste & Prendre RdV

Détresse des enfants

Je suis divorcée et j’ai la garde alternée de mon fils qui a 14 ans et demi qui commence à avoir un rapport de force avec son père au point ou mon fils s’est griffé tout le visage tellement il était énervé !! Son père lui avait demandé quelque chose, il n’a pas obéi tout de suite, son père s’est donc énervé et l’a soulevé en lui crachant à la figure qu’il fallait qu’il obéisse en le collant contre le mur, le blessant. Mon fils est parti dans sa chambre et c’est là qu’il s’est griffé tout le visage. Son père exige que notre fils s’excuse… Aujourd’hui je me sens démunie, je voudrais réagir, mais comment, je ne sais plus communiquer avec mes enfants ! Corine

Bonjour, vous désirez consulter au sujet de la relation entre votre ex-mari et votre fils, et ce que vous décrivez montre que votre fils est en souffrance : le fait de ne pas répondre immédiatement lui a valu d’être insulté par son père qui semble avoir des réactions pour le moins inquiétantes. Ce n’est pas votre fils qui est violent Geneviève, c’est son père ! ! Et c’est également violent quand la mère ne parvient pas à juger ce qui est dangereux pour l’équilibre de son enfant.

Le corps parle

Si nous considérons les faits, son père lui crache à la figure, et vous vous demandez pourquoi votre fils se griffe le visage ? Il montre pourtant clairement où se trouve la blessure et comment il parvient, faute de communication, à extérioriser sa colère et sa révolte. Malheureusement, c’est contre lui-même qu’il la dirige au lieu d’affronter son père. Il porte atteinte à son corps faute de s’autoriser à porter atteinte à son père, ou, ce qui serait mieux de lui imposer des limites.

Protéger nos enfants de la violence dans le foyer

Et en plus de cela il devrait s’excuser ? Votre enfant vient de subir un acte de maltraitance et parce que cela l’a fait partir de la pièce où se trouvait son père et il devrait s’excuser ?!

Par leur réaction, ils nous  parlent, mais pour les entendre, il convient d’écouter nos enfants. Je pense qu’il est important de consulter Corinne, afin de remettre les choses à leur place, comprendre pourquoi la violence de votre ex-mari n’est pas claire pour vous,  ce que ces scènes rejouent de situations de votre enfance peut être, et en parler.

Quand ils souffrent

Il convient de réfléchir à ce qu’il se passe vraiment entre vote enfant et son père, et voir ce qui peut être fait pour améliorer la communication entre eux et entre vous trois. Bien communiquer avec nos enfants n’est pas une option, c’est fondamental pour leur permettre de bien se construire.

Peur des autres et mal être

Bonjour. J’ai pratiquement 16 ans et je n’ose plus sortir de chez moi de peur de voir les autres. J’ai tellement peur, de quoi ? Je n’en sais rien. J’ai des pertes de mémoires fréquentes et j’ai l’impression d’être seule dans ma souffrance. Aidez-moi s’il vous plait. Sonia

Bonjour Sonia. Tu viens de m’écrire en me disant que tu te sens mal et que tu ne vas plus vers les autres, que tu as peur de quelque chose et que tu te sens seule. Tu dis aussi que tu as de pertes de mémoires. Il y a une première question que je me pose : est ce que tes parents sont au courant de tout cela ? Est-ce que ce serait OK pour toi de les mettre au courant, et dans le cas contraire, pourquoi ? Je pense qu’il est important que tu te fasses aider Léa, parce qu’à 16 ans, la vie ce n’est pas d’être enfermée seule dans ta chambre et de se replier sur toi-même.

L’adolescence : le début des responsabilité

Par contre, 16 ans, c’est déjà l’âge ou l’on se prend en main, où l’on grandit, et où l’on est responsable de sa santé physique et psychologique, où l’on doit prendre soin de soi-même, ou l’on devient responsable de ce qu’il nous arrive et plus tout à fait seulement victime des événements extérieurs. Il est important que tu ailles voir un médecin pour lui parler de tes troubles de mémoire et de ton mal être : il saura te rediriger vers un psychologue chez qui tu pourras parler en tout confiance de la solitude et de la peur d’aller vers les autres. Peut-être aussi qu’il y a d’autres choses dont tu ne parles pas dans ton message et que tu voudras partager avec lui. Je te souhaite bon courage Sonia ; écris-moi pour me dire que tu es allé te faire aider 🙂

Ma fille à une peur démesurée du feu

Ma fille de 7 ans a peur tous les soirs du feu. Elle se voit brûler, dans sa chambre, puis sa maman, son papa et son petit frère. Je ne sais pas comment analyser cette peur et surtout comment la rassurer vraiment. Mes explications n’arrivent pas à la convaincre … Merci. Sandrine

Bonjour Sandrine, vous avez laissé un message concernant les frayeurs de votre fille et votre difficulté à interpréter et comprendre ce qu’il se passe. Vous vous posez des questions sur l’art de communiquer avec son enfant. Il est bien sûr difficile de vous répondre sans vous avoir parlé au téléphone, mais il est certain que quelque chose perturbe fortement votre fille, dans sa vie à elle, ou dans la vie d’un proche de la famille.

Le symbole et ce dont il parle

Qu’elle ait vu un feu qui a pu la terroriser, ou que ce feu soit symbolique et qu’il représente alors quelque chose de « brûlant », que cela soit une expérience réellement vécue, une situation familiale ou dans les relations entre les membres de la famille, votre fille vous dit quelque chose. Cela révèle quelque chose qu’elle subit ou qu’elle a vu subir et alors votre enfant a sans doute besoin d’aide.

Mais vous aussi avez besoin de parler et de consulter, car votre fille ressent peut-être quelque chose qui vous perturbe ou qui vous fait souffrir vous personnellement, même s’il s’agit d’une chose que seule vous savez, et avez toujours tue. Pour toutes ces raisons Sandrine, je vous inviterais à trouver un professionnel afin d’éclaircir tout cela et retrouver la sérénité.

J’ai l’impression que mon prof ne m’aime pas

Chère Psy, dans ma classe, mon prof est très méchant avec moi ! Il me dit que je suis méchante et pas jolie… Et moi ça me blesse en dedans de ma personnalité…. Que puis je faire pour éviter qu’il me traite comme une moins que rien. P.S. Il fait aussi des allusions méchantes sur moi à longueur de journée. Merci de me répondre. Cynthia

Des relations souvent tendues

Chère Cynthia. Les relations avec les profs sont souvent houleuses ; la communication enfant adulte l’est en général parce qu’adultes et enfants ne savent pas se parler ;  les professeurs ne sont parfois pas très sympas, ni très pédagogues, c’est vrai, mais ce n’est pas seulement pour cette raison que cela nous blesse. En vérité, nous sommes touchés et peinés d’avoir de mauvaises relations avec eux parce que nous nous trompons sur leur rôle : les profs ne sont pas là pour être aimés de nous, mais pour nous enseigner des connaissances qui sont censées nous aider à nous construire. Autre chose : nous ne nous sentons pas bien quand nous n’arrivons pas, ou que nous n’osons pas leur parler : as-tu déjà pensé avoir une conversation avec ce prof-là

Comment parler à mon prof ?

Lui as-tu déjà dit quelque chose du style : « Monsieur, je voudrais vous parler d’un malaise que je ressens quand je suis en classe : j’ai le sentiment que vous ne m’appréciez pas beaucoup, je me sens souvent jugée par vous, cela me blesse et m’empêche de me concentrer dans mes études. Est-ce que vous pourriez essayer d’y faire attention s’il vous plaît et m’aider en ce sens ? »
Je suis certaine que tu as assez de ressources en toi pour lui tenir ce langage. En te souhaitant bon courage. Lire aussi : « Comment aider les enfants à parler aux adultes« .

Chatter en direct avec l'auteur & Prendre RdV

Nous écrire

(*) obligatoire

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2018
Partager