L’inceste : entre viol et silence

Pères et mères inscestueux

Chansons  ♠  Le rôle des mères  ♣  Psychologie des agresseurs

Une série de documentaires et vidéos sur l’inceste et les différentes réactions de la famille lors de sa révélation. Parcours courageux et douloureux des victimes qui comprennent par le soutien du groupe et du thérapeute qu’il y a une fin à leur terreur. Souffrance des enfants, banalisation, lâcheté et non-dénonciations, courage des témoignages.

Chatter en direct avec la spécialiste & Prendre RdV

Témoignages de victimes d’inceste

Les enfants cachent ce qu’il leur arrive

Comment les enfants cachent à leur entourage ce qu’ils subissent, pourquoi l’entourage ne veut pas entendre les victimes et qui sont ces mères abandonnent leurs enfants à leur père. Parfois, 20 ans et 30 ans après, les victimes prennent conscience qu’il est nécessaire d’en parler et trouvent le courage de se défendre. C’est ce que montre ce clip vidéo très réaliste de ce qu’il se passe quand un enfant tente d’en parler : « Quand « Snoot » gâche l’anniversaire… » Par Jane Burgermeister.

Ces femmes qui en parlent

En suivant Myriam, Nathalie, Laurence et les autres, nous entendons comment la relation incestueuse subie a provoqué des ravages au-delà de son entendement. L’association AIVI de défense et soutien des victimes d’inceste a décidé d’agir.

Inceste : Tuer… Tu’es mon autre : témoignage d’une jeune femme abusée par son oncle, l’écoute bienfaisante de sa mère et comment la parole a produit son effet libérateur.

Témoignage terrible de Lydia 45 ans

Entre 1971 et 1999, Lydia a été abusée par son père. 6 enfants sont nés… Jamais scolarisée, gardée à l’intérieur de la maison ou sous bonne garde, Lydia ignorait que ce que faisait son père était anormal.

Raymond, père incestueux, est mort en 1999, quelques mois avant que sa fille ne rencontre l’homme qui l’a aidée à comprendre ce dont elle était victime. En mars dernier, en appel, Lucienne, la mère, a été reconnue coupable de non-empêchement de crime et d’agression sexuelle sur l’un de ses petits-fils. Elle a été condamnée à quatre années de prison avec sursis. Lydia s’est pourvue en cassation.

Psychologie des parents qui passent à l’acte

Où étaient les mères pendant ce temps-là

Une réalité révélée

Il y a encore peu de temps, l’idée d’une femme auteur d’abus sexuel était inconcevable. Mères de famille incestueuses, nourrices, elles apparaissent de plus en plus fréquemment dans des affaires de viols ou d’attouchements sur enfants. Quand elles ne sont pas les actrices directes de l’inceste, elles peuvent être partenaires, présentes et témoins. Et lorsqu’elles n’ont été dans aucun de ces rôles, leur présence « quelque part » est une question lancinante, souvent cachée et tue mais qui fonctionne comme un programme informatique « en arrière-plan » et qui agit.

Où étais-tu ?

Toutes les victimes se demandent, à un moment ou un autre où se trouvait leur mère et pourquoi elle n’est pas intervenu. Dans sa chambre, pas encore rentre du travail, en courses ? Comment se fait-il que rien de l’ai alerté ? Ce sont les questions que nous entendons en thérapie. Ce qui semble le plus crédible est qu’il y avait forcément un trouble, une ambiance, des indices. Mais que la réalité étant pas trop monstrueuse, le cerveau court-circuite l’information. Et c’est ainsi que l’enfant n’est protégé ni par son parent agresseur, ni par son autre parent coupable d’une absence que l’on ne comprend pas.

Qui sont les mères incestueuses ?

Des femmes pédophiles, le psychiatre Boris Cyrulnik en a reçu, de tous milieux : « comme les hommes, ce sont des prédatrices qui vont chercher les enfants en dehors du cercle familial« . Mais la grande majorité des cas de femmes pédophiles rencontrés par les experts en prison relève de l’inceste : elles agissent le plus souvent sous la domination d’un homme mais peuvent aussi être plus ou moins actrices ; celles qui agissent seules sont une minorité, dépassant souvent, sans y penser, les bornes du maternage.

Je n’ai trouvé qu’un seul témoignage d’inceste de mère sur internet, et pourtant, c’est un fait que cela existe…

Des phrases glanées sur les sites web et les forums

  • c’était comme un jeu pour elle ; elle trouvait n’importe quel prétexte pour me caresser pendant ma toilette, m’observer. Elle faisait avec moi comme avec mon beau-père.
  • j’ai subi des attouchements par ma mère : elle prétextait devoir me soigner
  • elle me faisait la tête pour que je vienne dans son lit le matin…

Textes de chansons sur l’inceste

 L’inceste : ses conséquences sur la vie quotidienne, le comportement, les relations affectives, l’espoir, les tentations…

L’inceste de Calinesse

Des hivers qui durent douze mois

Il existe des murs d’importance
abritant des palais imposants
où s’engouffrent des vents immobiles
où ne pénètre jamais le froid.

Il existe des gens sans conscience
qui signent des décrets malfaisants
et radotent des lois imbéciles
qui balaient la raison et le droit.

Il existe des lieux d’insolence
à l’abri des gueux et des perdants
où s’ébattent des princes futiles
brûlant des fortunes dans la joie.

Il existe, dans la douce France
de la mort au milieu des vivants
du désert au mitan de la ville
des hivers qui durent douze mois.

J’ai vu des regards sans existence
des fantômes qui trompent le temps
des humains aux gestes malhabiles
qui mendient devant les cinémas.

Tout un peuple garde le silence
mais le vacarme est assourdissant
la détresse, sans cesse, défile
et se blottit sous le moindre toit.

Il existe des murs d’importance
abritant des palais imposants
où s’engouffrent des vents immobiles
où ne pénètre jamais le froid.

Il existe, dans la douce France
de la mort au milieu des vivants
du désert au mitan de la ville
des hivers qui durent douze mois.

Chaque soir dès que sa femme s’endort

Il va s’allonger auprès d’un autre corps
Il a besoin d’assouvir ce désir prohibé
Comme un secret de plus en plus lourd à porter

Si sa femme le savait, il y aurait un malaise
Mais la peau de cet autre le calme et l’apaise
La tentation est aussi grande que la gravité
De cette faute qu’il commet en toute impunité

Il ne se rend pas compte de l’horreur de son acte
Ni qu’il brise le mariage ses promesses et son pacte
La fidélité, il a fait une croix dessus
Sa victime va mourir car on dit que le silence tue

Chaque soir dès que sa femme s’endort
Il va s’allonger auprès d’un autre corps
Mais le plus grave dans cet adultère
C’est que cet autre n’a que 10 ans ½ et qu’il n’est que son père

Chaque soir dès que sa maman s’endort
Elle sait qu’il est l’heure de subir son triste sort
Chez elle, l’espoir n’est pas un projet qui dure
Et se demande comment peut-on violer sa progéniture

Dans la tête du père trotte un « Dieu accorde-moi ton pardon »
Dans la tête de la petite trotte un « Non papa non ! »
Son innocence de fillette est derrière les barreaux
Celui qui devrait être son héros est devenu son bourreau

« Maman pourquoi ne lis-tu pas dans mes pensées ?
J’ai peur de parler de peur de sentir la honte m’écraser
Tu fais tout pour que ma vie soit une parfaite harmonie
Mais les accords sonnent faux, joués par ce père que je maudis »

Chaque soir dès que sa maman s’endort
Elle sait qu’une douleur va parcourir son corps
Et le plus triste dans ce genre d’adultère
C’est qu’ils s’inscrivent trop souvent dans la rubrique des faits divers…

Ressources

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2018
Partager