Protéger contre la pédophilie

Éduquer et protéger nos enfants contre les pédophiles

Profil – Personnalite  ♦ Informer nos enfants  ♦  Aider les parents  ♦  Se soigner  ♦  Tourisme sexuel et cyber pédophilie  ♦  Porter plainte ♦  Lutte contre les sites web

Toute personne ne signalant pas un crime, délit, contenu ou comportement illicite auquel elle aurait été confrontée est considérée comme complice. Il en est de même de la pédophilie qui est un crime avéré.

Chatter en direct avec la spécialiste & Prendre RdV

Qui sont les pédophiles

Des personnes « comme tout le monde » ?

La loi française ne connaît pas le terme « pédophilie » mais utilise les termes « attentats à la pudeur », « agressions sexuelles et viol » à l’encontre des moins de 15 ans (pour la loi, un jeune de moins de 15 ans n’est jamais consentant : il est victime).

  • le pédophile est un narcissique qui désire érotiquement les enfants.
  • certains portent leur désir exclusivement les garçons, d’autres sur les filles – ou sur les deux ; les enfants sont parfois prépubères, tout-petits, voire des nourrissons.
  • l’attirance peut être consciente et obsédante, latente ou inconsciente.

« On distingue les pédophiles « tripoteurs », condamnés pour attentats à la pudeur et les « prédateurs », passibles des assises, qui utilisent l’intimidation, les menaces, voire la contrainte physique pour violer. Ils se muent – rarement – en assassins par sadisme ou par peur d’être reconnus » (Cf: Jean-Raymond Faivre).

Qui sont les pédophiles

Il n’y a pas de profil type du pédophile, mais voici ce que l’on peut en dire malgré tout :

  • Personnalité : plutôt séducteurs, excellents pédagogues.
  • État civil : les pédophiles sont parfois mariés, et pères de famille : « Ce sont des gens au-dessus de tout soupçon », selon l’expression d’Agnès Fournier de Saint-Maure, chargée du dossier à Interpole. Leurs goûts clandestins ne les empêchent pas d’être parfaitement insérés.
  • Milieu social : On les rencontre dans tous les milieux.
  • Professions : les métiers leur permettant d’entrer en contact avec des enfants.
  • Activités, loisirs : dans les milieux associatifs, animateurs, entraîneur sportif, bénévoles, militants et… Contre la pédophilie.

Marie-France Botte (« le Prix d’un enfant »), dresse le portrait d’un « crocodile », nom donné par les enfants aux pédophiles: ce sont « des hommes en apparence comme les autres, avocat que je pourrais rencontrer dans un cocktail d’ambassade; parfois même, certaines personnes qui ont travaillé avec moi, se révèlent être des pédophiles. Ils se mettent dans une position de séduction pour guetter leurs proies, qu’ils happent au moment le plus inattendu, comme les crocodiles… »

Quand agissent-ils ?

Pour le Dr. Beier, la pédophilie est multifactorielle : les facteurs biologiques, par exemples génétiques, ne suffisent pas pour développer la déviance, s’ils ne sont pas accompagnés de facteurs psychosociaux, et vice-versa« .
Ainsi, pour yakapa.be « C’est rarement sous l’emprise d’un délire ou d’un grave trouble psychotique que les pédophiles passent à l’acte. (…) Il peut s’agir « d’un homme débile mental qui « joue au docteur », un intellectuel « pervers narcissique » vantant la culture grecque antique, « un boy scout névrosé » avec un de ses louveteaux, une ancienne victime d’abus dans l’enfance (…) Beaucoup d’entre eux souffrent de troubles de la personnalité qui nécessitent un traitement ».

Chatter en direct avec la spécialiste & Prendre RdV

Informer et protéger nos enfants

Il faut parler clairement aux enfants, mettre des mots sur les actes et les émotions.
Tout comme il est nécessaire de les informer, sans dramatiser. Quelques mots clefs à faire passer dans le message :

  • les relations sexuelles entre les adultes et les moins de 15 ans sont interdites par la loi.
  • Ne pas avoir peur de parler et raconter ce qu’ils voient, disent ou entendent qui leur parait étrange ou les met mal à l’aise.
  • leur rappeler que parler ne leur fera courir aucune punition ou réprobation

Aider l’enfant à prendre conscience des choses qu’il n’aime pas

  • lui apprendre à refuser de laisser un adulte entrer dans la salle de bain ou dans les toilettes, ses parents compris, dès que l’enfant est autonome et sait s’occuper seul de son hygiène. Encourager à le dire, s’il ne souhaite plus se déshabiller dans un endroit qui ne ferme pas à clef, et s’il ne veut pas voir la nudité de ses proches.
  • ne pas se promener nu devant un enfant : le corps d’un adulte est sexué, ce qui ne correspond pas à sa maturité affective, sexuelle et psychologique. La nudité d’un adulte est souvent agressive, voire violente, et parfois laide, pour un petit. Il convient de l’éviter.
  • dans tous les cas des tous petits qui ne sont pas encore propre, frapper à la porte et attendre que l’enfant accepte de vous laisser entrer. Ce respect là de l’adulte est capital pour apprendre à l’enfant à se respecter lui-même, respecter autrui et préserver son intégrité.
  • proposer à l’enfant de l’aider à s’habiller, même quand il est évident qu’il ne peut pas encore le faire parfaitement seul.
  • apprendre à l’enfant à refuser de supporter les regards d’autrui quand ils le gênent (je ne veux pas que tu me regardes comme cela, ça me gêne quand tu me regardes).
  • l’aider à être à l’écoute de ce qui lui semble mauvais ou néfaste pour lui-même. Ne pas craindre de commencer très jeune, même quand l’enfant ne maîtrise pas encore le langage. Comment trouves-tu que, aimes-tu, préfères-tu que, quels sont tes goûts, peux-tu me dire ce que, à ton avis, comment, que penses-tu de…
  • leur apprendre que leur corps est à eux, exclusivement à eux. C’est très tôt que l’on apprend à un enfant le respect de lui-même et à exprimer ce qu’il ressent et ce qu’il souhaite : c’est ce qu’on nomme l’assertivité.

Lui apprendre à dire non

Encourager à dire non à un adulte, quelque soit l’adulte : ami, instituteur, voisin, docteur, infirmière, oncle, beau-père, marchand, frères et sœurs, etc.

Vous pouvez faire des jeux avec les enfants où ils auront à réfléchir s’ils aiment ou non quelque chose. Ce jeu là est souvent révélateur que l’éducation n’aide que trop rarement un enfant à savoir ce qu’il aime et qui il est vraiment : il est souvent formaté selon ce que les adultes voudraient qu’il soit (nous parlons ici de sa personnalité, et non bien sur des principes de base, « ne pas voler », « ne pas dissimuler », etc.)

Déculpabiliser l’enfant en cas d’incident

Expliquer

  1. l’obligation de séparation des générations : « les petits ne sont pas faits pour être les amoureux des grands, c’est interdit ».
  2. que quand un adulte joue à ça, c’est qu’il est malade dans sa tête, et « mauvais pour toi ».
  3. que les pédophiles font ce qu’ils font parce qu’ils savent que les enfants ont peur et qu’ils ont honte.

Déculpabiliser

« Si cela arrivait, ce n’est jamais de ta faute, c’est lui qui est fou. Tu n’es pas responsable de ce qu’il se passe dans sa tête ». (Attention, le discours est très différent lorsqu’il s’agit d’adolescents à qui il convient de faire prendre conscience des conséquences de leurs actes, à gérer leurs désirs et se protéger de celui d’autrui).

Rassurer

  • les pédophiles sont souvent poltrons et lâches : ils se sauvent souvent quand on ne se laisse pas faire.
  • tu es fort et intelligent, je vais t’apprendre ce que tu peux souvent faire pour appeler à l’aide.
  • je suis toujours là pour t’écouter, tu peux me parler, je t’aime, tu es important pour moi.

Apprendre à se défendre

Réagir et trouver de l’aide par tous les moyens

Selon l’âge de l’enfant, on trouvera les mots pour exprimer :

  • la notion de respect de soi : ton corps est à toi, tu dois veiller sur son intégrité
  • ce que l’enfant peut faire quand il lui est impossible de se défendre, quand l’autre est trop fort (crier, courir, s’enfuir, hurler à l’aide).

Décrire les faits ainsi que ses émotions

1. Veiller à ce que votre enfant maîtrise suffisamment une langue

Qu’elle soit maternelle ou d’adoption, avoir un langage riche est un atout pour expliquer et exprimer ce qu’il pense et ce qu’il ressent. Cela lui permet de raconter avec précision ce qu’il s’est passé.

Exemple : la maîtresse est pas gentille, j’suis vénère!
Plus de détails et de qualificatifs donnerait : « je ne comprends pas pourquoi Mme Michou ne me donne jamais la parole en classe. J’suis vraiment en colère après elle quand ça arrive, et puis j’ai souvent l’impression qu’elle me prend pour un crétin« .

2. Ne pas falsifier les émotions d’un enfant

Un enfant qui vous dit « je la déteste », a vraiment besoin que vous entendiez ses émotions. »Je la déteste » signifie qu’au moment où il vous dit cela, il déteste vraiment sa maîtresse ! Cela ne signifie pas qu’il la détestera toujours : il est possible de l’aider à trouver des solutions pour que la relation avec la maîtresse soit moins tendue.

Prenez conscience, en tant qu’éducateur et parents, que si vous dites à votre enfant : « mais non, tu l’aimes bien au fond la maîtresse ». Ou encore : « c’est très mal de détester quelqu’un », vous disqualifiez sa capacité à reconnaître ses émotions. De ce fait, comment pourrait-il savoir, au moment du danger, qu’il est réellement en danger«  ?!

Chatter en direct avec la spécialiste & Prendre RdV

Aider les parents à éduquer

Repérer vos propres blessures

  • vous avez des difficultés à faire respecter votre corps et votre intimité.
  • vous avez eu des parents intrusifs, peu respectueux de votre corps, en actions ou dans les paroles
  • vous avez vécu dans un climat incestuel ou violent
  • vous avez subi des attouchements ou plus encore.

Vous avez peut-être besoin d’aide

Quelques consultations pourraient grandement vous aider à clarifier vos émotions et mettre en place des relations plus saines avec vos parents et avec vos enfants.

Prévention : aider les pédophiles

Écoute et soins

La vraie prévention doit viser les pédophiles abstinents afin de les aider à vivre d’une manière acceptable et gérable et leur proposer des soins. Il faut assister les pédophiles qui demandent de l’aide si nous voulons vraiment protéger efficacement les enfants.

L’aide proposée se fera au point de vue médical et thérapeutique, avec la mise en place d’antennes d’écoute où les personnes pédophiles ou à tendance pédophile pourront trouver des professionnels capables de les écouter et quelqu’un à qui se confier. « Combien de passages à l’acte auraient pu être évités si les auteurs avaient trouvé une écoute adaptée ».

Prison et prise en charge thérapeutique

Dans la grande majorité des cas, c’est à l’entrée en prison qu’il faudrait commencer le travail thérapeutique, qu’il aurait le plus d’impact. Cependant, les bouleversements psychiques, la décompensation, dépressive ou psychotique, lorsque la psychothérapie touche aux angoisses d’effondrement et d’anéantissement, sont réels. La prison peut jouer un rôle de contenance qui aide le processus thérapeutique.

L’encadrement psycho-éducatif

 La guidance sociale et psychiatrique, les thérapies comportementales, individuelles, en groupe, permettent à ces patients d’évoluer dans leur connaissance d’eux-mêmes et dans leurs relations aux autres et de retrouver leur part d’humanité.

« Souvent, le travail thérapeutique se fait d’abord en groupe (…) où ils sont obligés de laisser la parole aux autres. Ils profitent des réflexions de ceux qui ont plus de sens critique et de maturité qu’eux. C’est une émulation ».

La castration chimique

 Elle ne fait pas l’unanimité, les avis diffèrent. Tous constatent ses limites (elle n’est pas toujours efficace) et ne la recommandent pas dans tous les cas. Pour répondre à cette question, des médecins et psychologues parlent des traitements possibles et des réponses pharmacologique de la médecine permettant d’inhiber les pulsions.

Tourisme sexuel – Prostitution infantile

Recrudescence

La recrudescence de l’exploitation sexuelle à travers le tourisme sexuel pédophilique est phénoménale. Latifa Bennari, fondatrice et présidente de « l’Ange Bleu » espère que son livre permettra de lutter contre la pédophilie : »Quelques habitués du tourisme sexuel m’ont appelée anonymement pour m’avouer que mon livre leur a fait prendre conscience des conséquences que l’enfant peut vivre dans son avenir lorsqu’il est utilisé comme un objet sexuel. »

Augmentation du nombre d’agences de voyage

  • Les agences de voyage contre la pédophilie : entretien avec le juge Olivier Thormann
  • Quelques 600 agences de voyage signent un code de conduite pour lutter contre la pédophilie

Lutte contre le tourisme sexuel des mineurs L’ECPAT: un clip qui dénonce le tourisme sexuel

Porter Plainte

Lutte anti pédophile sur internet

La police du NET. Stop child abuse campaign :  aider europol

Informer

Plateforme nationale de signalement

Livres à lire

  • La Pédophilie: personnalité des agresseurs et prise en charge (Erès, 2001)
  • La Fin d’un silence – Latifa Bennari. Témoignages d’agresseurs (AD2, 2002)
  • Il m’aimait – Christophe Tison (Grasset, 2004)
    C’est l’histoire du homme immature qui répète qu’il aime les enfants sans que personne, jamais, ne prenne ses mots au sérieux. Un homme qui détruit au motif qu’il aime. Auquel l’enfant s’attache parce qu’il occupe la place laissée vacante par des parents négligents.
  • Te laisse pas faire – Jocelyne Robert. Aider les enfants à défendre leur intimité (Éditions de l’Homme, 2000).
  • Vivre après l’inceste : haïr ou pardonner – Roland Coutanceau.
    A partir du témoignage d’une victime, l’auteur apporte un éclairage novateur sur la souffrance psychique de celui qui subit l’inceste, sur ce qui conditionne ce drame et sur les aspects sociétaux et culturels d’un tel tabou. (Desclée de Brouwer, 2004)
Chatter en direct avec la spécialiste & Prendre RdV

Nous écrire

(*) obligatoire

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2018
Partager