Parler de sexualité aux enfants

[/fusion_text]

Un article de Malka Berneron: Prendre rendez-vous & écrire ~ Témoigner

Rentré au « mauvais moment »

Mon fils de 8 ans est entré inopinément dans notre chambre alors que nous faisions l’amour avec mon concubin. il n’a pas fait de bruit et nous a observé environ 1 mn. Je lui ai expliqué un peu la situation et demandé de ne plus rentrer sans frapper mais je m’inquiète un peu de l’impact que cela pourrait avoir sur lui. Que lui dire? Anne 

Vous recherchez des conseils concernant le fait que votre enfant est entré dans votre chambre à un moment où il n’avait rien à y faire. Il y a 3 questions qui m’interpellent :

Chacun sa chambre, chacun son espace intime

Un enfant de cet âge a tout, au niveau physique, pour déjà ressentir des émotions amoureuses et sexuelles. C’est pourquoi il est essentiel qui sache que la chambre de sa mère (surtout si c’est un fils) est celle où elle vit sa vie intime avec l’homme qu’elle a choisi. De la même façon que lui-même, plus tard , aura la sienne avec sa compagne.

Afin de délimiter les domaines privés et préserver l’intimité de chacun dans l’appartement familial, il est fondamental de fermer votre porte à clef. Il est possible que pour votre enfant, la limite entre son domaine et le votre ne soit pas claire, c’est à cela que sert un verrou.

Il grandit vite

L’avez vous déjà fait, pensiez vous qu’il était trop petit jusqu’à présent, ou que vous ne l’avez pas vu grandir, et du coup vous n’avez pas organisé votre vie dans votre habitation avec un pré adolescent.
Vous avez été rattrapé par le temps, et vous ne vous êtes pas rendu compte que votre fils avait 7 ans? Ou bien vous avez du mal à intégrer le fait qu’il soit un petit homme, et que, dans une petite dizaine d’années, qui vont passer très vite, c’est lui qui sera dans un lit avec une femme?

Définir clairement la place du conjoint

Quelle est la place que vous donnez à votre concubin, comment s’est passé votre séparation avec le père de votre enfant. Que sait votre fils de tout cela? Sait-il clairement qui est cet homme dans votre lit? Pense- t- il que c’est un papa de remplacement, un homme de passage, sait il ce que vous partagez avec ce homme? A- t-il peur que vous puissiez le remplacer un jour, lui, comme vous l’avez fait avec son père? Les enfants on une imagination très fertile dans ce domaine.

Parler de sexualité aux enfants… et d’amour

Que sait-il de l’amour et du couple? Que lui avez vous dit, ou plutôt, que ne lui avez vous pas dit, car si votre enfant savait ce qu’est un couple (l’espace privé de son parent avec son partenaire du sexe opposé), il ne se serait sans doute pas approché (facilement) de la chambre sans frapper. C’est parce que l’on n’ose pas parler de sexualité aux enfants qu’elle leur pose problème.

, qu’ils viennent chercher eux-même des réponses à leurs questions, parfois au « mauvais (bon?!) moment.

Consulter pour mieux leur en parler

C’est tout cela parler de sexualité aux enfants; vous le voyez il y a de très nombreuses questions auxquelles il serait bon de répondre pour que votre petit garçon devienne un homme comme son papa, et comme l’homme avec qui vous avez choisi de vivre. Je suis disponible tous les jours du dimanche au vendredi, et je consulte par téléphone, sur chat room ou par échange d’emails, n’hésitez pas à me contacter si vous désirez prendre rendez vous. Je vous souhaite bon courage Anne.

Jeux sexuels et répression parentale

Je me demande comment faire face à nos 2 enfants de 13 et 6 ans (demi frères) qui jouent à touche pipi. Alors que j’éclatais de colère en demandant ce qu’ils faisaient , ils nous ont répondu qu’ils s’étaient caressé le sexe mutuellement. Nous les avons punis immédiatement en les séparant chacun dans une chambre en leur disant que nous ne trouvons pas normal que des enfants avec une telle différence d’âge joue à ces jeux, et en plus deux garçons. Que pensez vous de notre réaction? Merci de nous aider. Paul

Corps, désir, plaisir et sexualité des enfants

Découverte du monde, découverte du corps

Pour un enfant, la découverte du corps est un événement palpitant, nécessaire et indispensable… cela passe par différentes expériences, dont le fait de mesurer la taille du sexe, voir comment il fonctionne, et vérifier qu’ils ont tout ce qu’il faut pour l' »utiliser comme papa« . Il n’y a pas de « mauvaises » intentions chez un enfant, il n’y a que celles que les adultes leurs prêtent.

A 13 ans, un adolescent sait ce qu’il se passe dans l’intimité d’une couple et pour lui, il n’y a rien de mal. S’y intéresser n’est pas du voyeurisme ni de l’exhibitionnisme. Et d’ailleurs, selon leur point de vue toujours,  ils peuvent se (vous?) demander si, en partant du principe que se caresser le sexe est mal, alors pourquoi vous et votre femme le faites-vous?!

Un peu d’anatomie

Il aurait été intéressant d’utiliser cette occasion pour expliquer à quoi sert cet organe. Leur dire aussi qu’à leur tour ils s’en serviront avec joie quand ils en auront l’âge et qu’ils auront trouvé avec qui l’utiliser. Vous pourrez spécifier que c’est de cette façon que vous avez eu le bonheur de les avoir pour enfants quand vous avez rencontré leur maman.

Faut- il autoriser la découverte de la sexualité

Le corps: cet espace passionnant

Jouer au docteur, au papa et à la maman, à faire l’amour  fait partie de la découverte des organes génitaux et du développement psychosexuel de l’enfant. (…)  Pour se conforter dans leur identité sexuelle, les enfants ont besoin de voir, d’observer, de toucher. 

Le regard de l’adulte

Voyons maintenant comment les adultes réagissent parfois aux découvertes sexuelles des enfants. Quand cela ne va pas plus loin et que cela reste entre enfants du même âge, la découverte du corps et de la zone génitale est capitale pour la construction de la sexualité. Celle de vos enfants à déjà commencé depuis longtemps.

Jeux sexuels et différences d’âge

Vous expliquez que son demi frère est plus âgé et vous soulignez que c’est un des aspects qui vous a interpellé. Ici aussi je pense que l’on peut utiliser cette situation pour expliquer au grand qu’il ne doit pas explorer le corps d’un enfant plus petit que lui.

Poser les interdits universels et celui de l’inceste

De même si un plus grand que lui, le touche d’une façon dont il ne veut pas, ou dont il pense que ce n’est pas adéquat, il faut lui enseigner à dire non et à se demander s’il le souhaite ou non. Il est nécessaire d’en profiter pour lui expliquer que, avec un adulte, c’est toujours interdit dans tous les cas parce que entre enfants et adultes cela se nomme pédophilie. De même, entre adultes de la même famille cela se nomme inceste et il ne peuvent avoir des jeux sexuels ensembles.

Pour ce qui est du plus jeune, j’en aurai profité pour lui tenir le même langage et ajouter qu’il vienne parler à ses parents de toute situation ou une personne homme, femme ou enfant, le touche ou le regarde d’une façon qui lui déplaît et qu’il sent étrange.

Que voyons-nous, nous, adultes, dans ces jeux là?

Il est toujours bon de se demander si cela a réveillé en nous de mauvais souvenirs, de la honte ou de la culpabilité? De même, quelle a été notre éducation, et où en sommes-nous dans notre propre sexualité, car c’est très souvent autour des questions qu’ils se posent, que les enfants « provoquent » les parents. Au lieu de les punir, profitons-en pour leur parler de l’amour et du corps.

La notion de mal qui se dégage de vos propos peut interférer dans leur équilibre sexuel. Les punir d’avoir découvert une chose que vous utilisez vous-même naturellement peut être néfaste à cet équilibre. Il serait bon à mon avis que vous y réfléchissiez, et pourquoi pas, que vous vous excusiez auprès de vos enfants d’avoir réagit rudement.

Ecrire à Malka Berneron et consulter

Un article de Malka Berneron: Prendre rendez-vous & écrire ~ Témoigner

Vos témoignages et vos questions