Repérer l’origine d’un problème

Important! Lorsque deux personnes ne peuvent satisfaire leurs besoins en même temps, il est bon de très vite comprendre à qui la situation pose un problème. connaître la source d’un conflit permet de  trouver une solution réaliste, efficace et qui tentera de le résoudre « sans perdants », et afin que les deux parties puissent, si possible, se comprendre vraiment. Mais connaître l’origine d’une difficulté ne suffit pas, encore faut-il se poser les bonnes questions.

Problème entre 2 personnes

C’est essentiellement une difficulté qui oppose des besoins et des attentes différentes, opposées voir paradoxales (Je  veux faire le ménage dans la chambre de ma fille/ Elle a besoin de jouer) . Autour d’un problème se révèle une différence de personnalité, de comportements, de croyances et de rythme de vie. Ces différences appellent la plupart du temps de réaménager le lien et la vie ensemble (parlons du rangement et trouvons une solution acceptable pour nous deux). Lorsqu’un problème émerge, il est tout a fait indispensable d’en parler, car il est une occasion de mieux se connaître, et de faire avancer la relation.

Résoudre un problème & les éviter

L’homme brillant résout les problèmes, le Sage les évite. Mais avant tout, il faut analyser le conflit et comprendre comment il s’articule. 3 situations conflictuelles:

=> Exemple 1: le lever des enfants

Résoudre un problème, c'est se poser les bonnes questions

Bien poser un problème, c’est déjà entrevoir l’issue

Mon fils de 15 ans se couche très tard et ne parvient pas à se lever le matin. Avant de partir au bureau, je le réveille et attends de le voir enfin debout pour partir; du coup, j’arrive régulièrement en retard au travail. Dans cet exemple, bien que mon fils manque d’organisation, c’est moi qui ai un problème: je prends en charge le lever de mon fils, qui, à 15 ans, devrait avoir commencé à assumer les conséquences de ses actes et de ses manques depuis déjà un certain temps. Je peux l’aider à remédier à cela en lui proposant d’acheter le réveil qui lui convient, mais en aucun cas je dois l’infantiliser et me mettre en retard à cause de lui. Il n’est pas mauvais qu’il ait à se confronter à son directeur en cas de retards répétés. S’il craint de ne pas savoir s’exprimer, il est possible de l’aider à le faire chez vous

=> Exemple 2: les fêtes de fin d’année

Mes beaux-parents font pression sur mon mari pour passer les fêtes avec nous alors que nous avions décidé de les passer seuls avec les enfants. Je n’arrive pas à le faire revenir sur sa décision. J’ai un problème avec, non pas eux, mais avec mon mari, qui n’a pas su expliquer à ses parents ce que nous avons choisi ensemble et refuser leur proposition.

C’est lui aussi a des difficultés à dire non à ses parents, et ne pense pas trouver une solution qui pourraient les satisfaire et les apaiser.

=> Exemple 3: parfois tout va bien!

Questions + Réponses = no problèmes :)

Analyser un problème de façon organisée

Il aussi des situations qui ne posent pas de problème!
Ma femme décide d’aller passez une journée avec ses amies, je le conçois tout à fait, et je vais même en profiter pour me détendre seul, à la maison. Là, aucun des deux n’a de problème avec les choix de l’autre.

8 exercices « à qui est le problème »

Vérifier notre façon de définir, comprendre et résoudre un problème ou un conflit.
Voici quelques situations à décrypter. Choisissez pour chacune des 8 situations à qui appartient le problème puis passez votre souris sur les exemples pour lire la réponse.

  1. Le problème est à l’autre
  2. C’est moi qui ai le problème
  3. Nous avons tous les deux un problème

Situation 1 - Mon fils de 8 ans hurle dans le salon en jouant à Spiderman - A qui est le problème? Cliquez ici pour lire la réponse

Le bruit, l’agitation: c’est VOTRE problème. Votre fils lui, n’a aucun problème! Il s’amuse comme un fou! Vous désirez modifier la situation? Suggérez-lui par exemple de jouer ailleurs, dans le jardin, ou si vous n’en avez pas, promettez-lui (vraiment) de l’emmener au parc avec son costume de Spiderman!

Situation 2 - Ma fille de 17 ans pleure les résultats de son contrôle de math (Ha? chez vous aussi?) - A qui est le problème?

C’est votre fille qui a un problème: vous êtes sans doute fort triste pour elle, et vous avez éventuellement envie de réviser son prochain contrôle avec elle… mais ce n’est pas vous, qui avez le problème. Si vous insistez néanmoins pour affirmer que c’est votre problème, il est temps de lâcher un peu votre petite fille!

Situation 3 - Je veux prendre mes vacances en août afin de profiter d'une location intéressante. Mon patron ne veut pas en entendre parler, il veut que l'entreprise reste ouverte ce mois là - A qui est le problème?

Nous avons tous les 2 un problème. Mais il est possible que mon collègue m’attribue à moi seule le problème. Il convient donc que je lui explique que nous y sommes tous les 2 impliqués. Je devrais ensuite lui proposer de trouver une solution arrangeante pour nous deux (gagnant/ gagnant). Bien que la résolution du problème soit difficile, il nous faut au moins considérer que le problème nous concerne tous les 2.

Situation 4 - Je ne peux jamais regarder mon émission T.V préférée car les matchs de foot sont rediffusés au même moment, et mon mari insiste pour les regarder - A qui est le problème?

Nous avons tous les 2 un problème, et mon mari et moi. Nos besoins sont incompatibles, nous devons négocier, trouver une solution comme par exemple choisir une semaine chacun, aller voir l’émission de temps à autre chez un ami, etc.

Situation 5 - Ma meilleure amie semble s'éloigner de moi ces temps-ci. Elle trouve toujours des prétextes pour refuser mes propositions de sorties. Hier au téléphone, elle m'a carrément basée... :((

C’est moi qui ai un problème avec mon amie: Je me sens délaissée, je suis triste de cette situation. Elle par contre n’est apparemment pas en demande, ce n’est pas elle qui se plaint, du moins je ne le sais pas. Je peux choisir de ne rien faire, mais je peux aussi lui dire mes sentiments et lui demander ce qu’il se passe. En tous les cas, si c’est moi qui souffre, c’est moi qui trouverai avantage à me soulager de cette situation et donc il serait logique et bien que je lui parle.

Situation 6 - Je dois rendre un rapport en début de semaine et avais prévu de m'isoler tout le dimanche pour cela. Malgré mes efforts, mes enfants de 3 et 4 ans ont été insupportables, ils rendent fou mon mari qui ne réussi pas à les écarter de mon bureau

C’est moi qui ai le problème: Je peux choisir de hurler combien on me manque de respect dans cette maison, traiter mon mari de nullard, et me soulager avec une bonne fessée à chacun de mes enfants. Mais je suis visiblement mal organisée et aurais pu prévoir que mes enfants et mon mari, à proximité de mon bureau, ça ne pouvait être efficace à 100 %! Je décide de leur suggérer de sortir au parc puis d’aller manger dans une pizzeria, ce qui me laisse 3 heures au moins pour terminer mon rapport.

Situation 7 - Ma fille de 4 ans se réveille toutes les nuits et vient se glisser dans le lit, ce qui m'assure un très mauvais sommeil.

Nous avons toutes les 2 un problème: Ma fille parce qu’elle dort mal, et moi parce que je suis réveillée. Des solutions sont possibles qui dépendent de nombreux facteurs. Proposition de laisser une lumière allumée, s’endormir en musique, faire participer papa pour la raccompagner dans son lit la nuit (très utile), lui promettre un cadeau, etc…

Un article de Malka Berneron: Prendre rendez-vous & écrire ~ Témoigner

Vos témoignages et vos questions

Qui était votre consultant?

Qualité d'écoute de votre consultant
ExcellenteMoyenneJe ne me suis senti ni écouté ni compris

Vous diriez que cette séance a été:
ExcellentePlutôt bonneJe suis déçu